Des études gratuites ?

L’accès aux études supérieures est de plus en plus limité par une gratuité qui s’applique seulement sur le papier. Le coût de l’année universitaire au CH qui est aligné sur celui de l’université augmente chaque année. Faisons les comptes, 183 euros au début de l’année pour les frais d’inscription, 211 euros de sécurité sociale étudiante, 85 euros pour nos blouses qui sont à la charge de l’étudiant seulement depuis cette année (merci la région), des livres obligatoires dont le cout est en moyenne de 30 euros.

Vous avez dit études gratuites ?

« Rémunération » des stages, une blague ?

Seulement 23 euros par semaine en première année. Qu’en est-il des deuxièmes et troisièmes années dont les compétences et responsabilités sont accrues ? Seulement 30 et 40 euros. Des rémunérations qui nous sont reversés bien plus tard avec nos indemnités de transport. L’étudiant doit avancer là encore des frais qui peuvent être conséquent quand ton stage est à Château du Loir, La chartre ou d’autres jolis patelins du département…

La CGT revendique une augmentation de la rémunération de nos stages, un premier pas serait d’être aligné sur la loi de gratification des stages qui prévoit 436,05 euros par mois pour tout stage de 8 semaines.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *