La colère gronde

 IMG_2605

 

 

 

 

 

 

 

Les patients sont en danger, les personnels sont épuisés !

 Le personnels hospitaliers réunis en assemblée générale, ce lundi après-midi  ont dénoncé, une nouvelle fois, leurs conditions de travail mais surtout les conditions de prise en charge des usagers.

Déterminés à s’inscrire dans un mouvement durable, ils ont témoigné  de leurs difficultés et exprimés avec force  leur volonté de ne plus vouloir continuer à travailler dans ces conditions. Ils demandent l’ouverture, urgente, de lits avec les personnels correspondants.

Ils appellent à ce que :

  • le mouvement s’élargisse parmi les personnels hospitaliers
  • les usagers soutiennent ce mouvement.

Plusieurs initiatives ont été programmées :

  • Tous les hospitaliers sont amenés à débrayer : jeudi 26/02, à partir de 12 H.

Un rassemblement aura lieu devant l’entrée principale du CHM, avenue Rubillard, à 14 H 30.

  • Mobilisation et appel à la grève : vendredi matin devant le Conseil de surveillance.

Le rendez-vous est fixé à 8 H 45 dans le hall du Fontenoy

Un nouveau rassemblement aura lieu, ce même jour, à 14 H 30, devant l’entrée principale du CHM, avenue Rubillard.

  • Des distributions de tracts aux usagers seront organisées sur les marchés, dans le tram…

Manifestement, le ras-le-bol est à son comble. Les personnels souhaitent dire haut et fort au gouvernement : stop, nous n’accepterons pas plus longtemps les restrictions budgétaires imposées aux hôpitaux.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *