Développement de l’ambulatoire: à quel prix ?

ambulatoire

 

 

 

 

 

 

Après une réunion, annoncée la veille pour le lendemain par l’encadrement, une nouvelle organisation a été présentée aux agents du service de chirurgie ambulatoire.

Pour faire face aux restrictions budgétaires, la solution serait le développement de l’ambulatoire. Mais avec quels moyens ?

La nouvelle organisation proposée est un regroupement de l’unité 44 avec l’ambulatoire et la création de 7 lits (box) au niveau de la salle de réveil du bloc Fontenoy.

Mais le problème  pour ce secteur de 7 lits, c’est qu’il n’ait prévu qu’une seule infirmière du matin et du soir, sans aide soignante,alors que l’activité s’annonce soutenue.

Cette seule personne devra assurer l’accueil des patients, les préparer,  les accompagner et organiser les sorties. Mais qui donnera les repas ou collations, qui gèrera les dossiers, qui assurera le ménage entre une sortie et une arrivée, qui s’occupera du linge sale…? L’organisation proposée  ne le dit pas.

La CGT a demandé à la Direction des soins d’organiser une réunion afin d’informer les agents sur tous ces points d’interrogation.

Cette rencontre aura lieu Jeudi 10 septembre, de 13h30 à 15h, Salle 26.11 au niveau 2 du Fontenoy.

Tract CGT

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *