L’hôpital : le grand échiquier


Le système hospitalier actuel est comme un jeu d’échec. Il y un roi, une reine, quelques fous, des cavaliers et des tours (de contrôle).
Et il y a surtout nous, les pions, que l’on déplace au gré des politiques de rentabilité : un coup à droite par des mobilités forcées ou un coup à gauche en développant la polyvalence.
N’acceptons pas leurs règles du jeu.
Si nous ne voulons pas être MAT en 2 coups: LUTTONS.

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *